accueil Mes voyagesEurope Lisbonne : 3 jours d’escapade

Lisbonne : 3 jours d’escapade

par Bouquet de pivoines

Fin mai, c’est à Lisbonne, dans la capitale portugaise que nous avons posé nos bagages pour une escapade de 3 jours.

La destination aux fameux et mythiques tramways jaunes, ses 7 collines, miradouros et son fameux pont du 25-Avril similaire à celui de San Francisco, etc…

 

Pourquoi se rendre à Lisbonne ?

Mon avis ?

 

Pour ma part, j’ai choisi Lisbonne, car on m’a toujours vanté ses mérites d’être une ville tranquille, peu chère et agréable avec ses 300 jours d’ensoleillement par an.

Cela faisait déjà un moment que je souhaitais y déposer mes valises, ce qui est désormais chose faite.

Je ne regrette absolument pas. Au contraire, je suis ravie de ce week-end de 3 jours passé en amoureux à Lisbonne.

Nous avons pris l’avion depuis Bordeaux avec la compagnie Ryanair et avons payé les billets d’avion à un prix dérisoire.

Si vous partez comme nous pour quelques jours, nous vous conseillons vivement de ne prendre qu’une valise cabine. C’est largement suffisant pour le temps passé sur Lisbonne. Vous éviterez en même temps les frais de bagages en soute et allégerez donc le prix du billet d’avion.

La capitale portugaise se trouve notamment qu’à 2 heures 20 environ de Paris en avion. Ce qui fait une destination plutôt proche pour un week-end à l’improviste par exemple.

Nous avons donc pu profiter de nos quelques jours tranquillement sans pression ni stress dans cette ville paisible et agréable.

Il nous à manqué une journée pour vraiment tout visiter, mais 3 jours suffit largement à mon sens.

La capitale portugaise est un site d’une incomparable beauté qui se fait à pieds, ce qui est plutôt cool dans le sens où on à pas à s’embêter avec les transports en communs.

Pour son climat, son coût de la vie inférieur à celle de la France, ses pastéis de Nata, ses azulejos et bien tant d’autres raisons que vous aurez la chance de voir par vous-même.

 

Les petites infos pratiques pour bien préparer son voyage

 

Décalage horaire : – 1h00

C’est-à-dire que si à Paris il est 15 h 00, à Lisbonne il est 14 h 00.

Beaucoup de Portugais parlent français.

Comme dans toutes les grandes villes attention aux pickpockets.

Prévoir des baskets confortables et oubliez des chaussures à talons, car il n’y a pratiquement que des pavés (pas pratique et peut être dangereux du fait qu’ils ont étaient posés de façon irrégulière)

Lisbonne est une ville avec pleins de rues en pente d’où son surnom de ville aux 7 collines.

Pas besoin d’adaptateur les prises électriques sont comme en France.

Ne soyez pas surpris si des personnes viennent vous voir et vous proposent de la drogue…

Le gouvernement a réussi à faire de Lisbonne une grande destination touristique mais ce boom touristique ne fait pas que des heureux. Surtout pour les Lisboètes obligés de s’excentrer à cause des prix de l’immobilier qui ne fait qu’augmenter (multipliés par 4 en 5 ans).

C’est toujours bien d’apprendre au moins quelques mots en portugais comme “bonjour”, “au revoir”, “merci”. C’est le minimum à faire quand on ne parle pas la langue et qu’on dialogue avec une personne locale lors de chaque voyage.

 

Quelle période pour s’y rendre ?

 

Le climat de Lisbonne est méditerranéen et idéal et agréable en toute saison sauf sûrement en plein hiver.

Les meilleures périodes sont le printemps et le début de l’automne pour son climat doux propice pour visiter et découvrir les sites touristiques.

L’été est acceptable, mais vous aurez des journées très chaudes.

Nous y étions fin mai.

Nous avons eu très beau temps, avec de bonnes températures même si le matin et le soir une petite veste n’était pas de refus mise à part le dernier jour où nous avons eu 36° et où on a crevé de chaud…

 

Comment se rendre du centre ↔ l’aéroport ?

 

L’aéroport de Lisbonne se trouve seulement qu’à quelques kilomètres du centre-ville ce qui explique un accès simple et rapide.

Que vous arrivez par une compagnie low-cost ou bien régulière vous sortirez par le terminal n°1.

Attention toutefois pour les départs, les compagnies low-cost partent essentiellement depuis le terminal n°2 (Ryanair part du terminal n°2, pensez à vérifier sur votre billet d’avion.). Nous avons dû prendre une navette gratuite qui part toutes les 10 minutes depuis le terminal n°1 pour se rendre au n°2. Il y a environ 5 min de trajet.

 

Les transports :

 

Le taxi : vous en aurez pour 15 € la course sans compter les bagages où il faudra ajouter à la note 1.50 € par bagage.

La voiture de location : aucune utilité pour visiter Lisbonne à moins de faire le tour du Portugal.

Uber : Uber au Portugal ne coûte pas cher. Je recommande cette option pratique. Nous avons pris un Uber depuis notre AIRBNB jusqu’à l’aéroport pour notre retour en France. Nous l’avons aussi utilisé plusieurs fois pour se déplacer dans le centre même, comme par exemple pour se rendre à des restaurants pour bruncher le matin qui se trouvait à l’opposé de notre logement.

L’aérobus : un autre moyen de transport peut cher, mais qui prend plus de temps. 3 lignes et passe toutes les 20 minutes. De 8 h à 21 h tous les jours. L’aller simple coûte 4€/pers tandis qu’un aller-retour (valable 120 jours) 6€/pers.

Le métro : moyen le plus pratique, moins cher et plus rapide pour se déplacer. 1€45 l’aller simple et 1€30 avec la carte. Le métro est composé de 4 lignes (rouge, bleue, jaune, verte). Nous avons choisi ce moyen de transport pour l’allée. L’aéroport se situe sur la ligne rouge. Attendez avant d’aller au guichet ou à une borne pour acheter votre billet de métro et/ou carte. Les personnes quittant Lisbonne et arrivant à l’aéroport donnent leurs cartes Viva Viagem avant de repartir (Elle coûte 50 centimes que vous devez recharger). Attention, chaque carte est valable que pour une seule personne. Nous faisions la queue quand deux françaises très gentilles nous ont demandés si on voulait leurs cartes, nous avons accepté avec grand plaisir (il restait de l’argent sur les cartes donc nous avons pris le métro jusqu’à notre arrêt gratuitement.).

 

Comment se déplacer dans Lisbonne ?

 

Comme dis plus haut, Lisbonne se visite à pieds.

Vous pouvez toutefois utiliser le métro, Uber ou bien même certains funiculaires. À Belém nous avons vu quelques trottinettes électriques.

 

Lisboa card

 

Ses avantages ? 

 

Vous avez la possibilité d’acheter la LISBOA CARD.

C’est une carte qui propose la libre circulation dans les transports urbains : bus, tram, métro, funiculaire ainsi que les trains pour Sintra et Cascais mais aussi 28 musées et monuments gratuits (et des réductions). Tout cela pendant 24, 48 ou 72 heures. Vous la trouverez dans les offices de tourisme (Ask me Lisboa) ou sur Internet.

Nous n’avons pas trouvé l’utilité de l’acheter pour 3 jours passés dans la capitale portugaise.

Attention toutefois si vous l’a désirez faites attention et préparez vous à faire un marathon pour bien la rentabiliser ainsi qu’à vérifier que les sites que vous souhaitez faire sont concernés et ouverts.

 

Tarifs

 

Adultes (15 ans et +) : 24 heures (20 €/pers) 48 heures (30 €/pers) 72 heures (42 €/pers)

Pour les enfants entre 4 et 15 ans les tarifs sont différents.

 

 

Le logement

 

L’amoureux et moi avons loué sur AIRBNB cet appartement (plus d’infos sur le studio et ses disponibilités ici) lors de notre séjour dans le centre de Lisbonne. Il est proche du théâtre National Dona Maria II (5 min à pieds). Nous avons été bien accueillis avec une bouteille de vin portugais offerte, ce qui est plutôt appréciable. Je recommande ce mignon petit studio, parfait pour un court séjour et bien situé.

Profitez de -25 € sur votre première réservation dans la catégorie : BONS PLANS du blog. 

Attention, en haute saison les prix des logements peuvent grimper de 30 à 50 %.

 

 

 

Les quartiers les plus importants de Lisbonne

 

BAIXA 

Le Baixa représente le cœur de la ville blanche. C’est le quartier le plus animé du centre-ville.

Aux pieds des collines du Chiado, de l’Alfama et du Castelo et s’étendant entre la Praça Dom Pedro IV et le Tage.

Ce quartier au sud de la capitale portugaise et aux rues quadrillées, est une pièce importante et essentielle sur la carte de la ville. Le Baixa est la partie la plus basse et plate de Lisbonne.

C’est un quartier de choix pour loger.

Il faut savoir que ce quartier est le fruit de la reconstruction de la ville suite à un terrible tremblement de terre en 1755.

On y trouve des petits commerces, des bureaux ainsi que des appartements.

 

ALFAMA

 

Un quartier incontournable aux ruelles typiques et étroites, des balcons en fer forgé ou sculptés avec les draps accrochés qui claquent au vent.

De l’autre côté de Baixa se trouve Alfama, le quartier le plus ancien et est l’âme de Lisbonne. Il va de l’estuaire du Tage jusqu’au Castelo São Jorge (panorama magnifique sur la ville). C’est ici qu’est née la capitale portugaise.

Ce quartier à l’atmosphère villageoise est resté éminemment populaire.

Autrefois, c’est ici dans ce quartier que les marins, pêcheurs et ouvriers du port se logeaient.

L’Alfama est le seul quartier populaire de Lisbonne ayant survécu au terrible tremblement de terre de 1755 comme à l’exposition universelle de 1998.

 

BAIRRO ALTO ET CHIADO

 

Le Chiado est un quartier des plus emblématiques et élégant de la capitale portugaise qui se situe entre Baixa et le Bairro Alto. C’est un important centre de commerce.

Le Chiado a aussi une importance culturelle avec ses nombreux théâtres et musées.

Juste à côté se trouve le Bairro Alto. Ce quartier caméléon qui change de façade et d’humeur selon les heures. Le jour, c’est très calme et en fin de journée le quartier se réveille et quand le soleil se couche, le Bairro Alto devient le centre de la vie nocturne de Lisbonne.

De nombreux restaurants, cafés, bars tendances (la plupart éphémère) se dévoilent et les jeunes Portugais et étrangers s’y retrouvent. On y dîne bruyamment, on écoute du Fado, fait la tournée des bars et on fait la fête. Les gens sortent tard, vers 23 heures environ. 

Le quartier se trouve dans les hauteurs de Lisbonne et offre donc de magnifiques vues.

 

BELEM

 

Direction Belém, lors de notre dernière journée dans la capitale portugaise avant de reprendre l’avion le lendemain matin. Nous avons pris le train depuis la gare de Cais de Sodré pour nous y rendre, c’est le moyen le moins cher et le plus rapide pour s’y rendre tout en longeant le Tage et en ayant la clim (ce qui n’était pas de refus ce jour-ci, il faisait 36°). Belém se situe à l’ouest du centre-ville, le quartier charmant et ses monuments sont des incontournables lorsque l’on vient à Lisbonne. C’est d’ailleurs un endroit populaire et très fréquenté des touristes.

Le meilleur moment pour y aller à mon avis est le matin, tôt.

 

 

À VOIR ET FAIRE

 

×QUARTIER BAIXA×

 

 Igreja de São Domingos  

 

Fondée en 1242, l’église fut à l’époque la plus grande église de la ville. Les plus grandes cérémonies officielles y avaient lieu : mariages, baptêmes, couronnements et enterrements royaux.

Elle a été endommagée 3 fois. (Tremblement de terre en 1531, pratiquement entièrement détruite en 1755 par un autre tremblement de terre. Sa reconstruction fut achevée en 1807. Enfin, en 1959 un incendie a complètement dévasté l’intérieur entraînant la mort de deux pompiers et détruisant un grand nombre d’importants tableaux et statues. Le bâtiment a réouvert en 1997.)

Beaucoup de traces de l’incendie sont toujours visibles.

 

 

 

♦ Praça dom Pedro IV  

 

Plus communément appelée le Rossio, c’était déjà le cœurde la ville au Moyen Âge.

La Praça Dom Pedro IV reste aujourd’hui le cœur battant de la vie lisboète et le point de ralliement des manifestations politiques.

 

♦ O mundo fantastico da sardinha Portuguesa  

 

Retrouvez dans ce magasin dans un cadre de fête foraine une grande roue miniature à l’intérieur du magasin des milliers ainsi que des conserves de sardines.

Idéal pour ramener en souvenir ou en cadeau ! Vous pouvez même y trouver une boite avec votre année de naissance.

Même si vous n’achetez rien, il faut y rentrer pour au moins voir l’intérieur du magasin.

Le magasin est situé Place Dom Pedro IV.

 

 

♦ Praça da Figueira   

 

La praça da Figueira se situe juste à côté de la praça Dom Pedro IV et est la place la plus connue de Lisbonne. Elle est de forme carrée. Ce n’est pas forcément la plus belle.

Auparavant, un hôpital s’y trouvait, c’était un des plus importants hôpitaux au monde de l’époque, mais il a été détruit lors du tremblement de terre de 1755. On peut y voir depuis la place, le château São Jorge.

 

 

♦ Arco da Rua Augusta  

 

L’arc de triomphe de la Rue Augusta est le symbole de la reconstruction, du courage et de la ténacité. Il se situe près du Tage et à l’extrémité nord de la Praça do Comércio.

L’arc à été construit après le tremblement de terre de 1755 qui avait détruit le centre-ville. Il a été achevé plus d’un siècle après.

Vous avez la possibilité de le visiter, et de prendre l’ascenseur pour monter au sommet de l’arc pour la modique somme de 2€50, et ainsi avoir une vue panoramique à 360°.

 

 

♦ Praça do Comércio  

 

La Praça do Comércio (place du commerce en français) est une des plus belles places d’Europe. La plus importante et symbolique de Lisbonne.

Elle a été construite à l’emplacement même de l’ancien Palais-Royal, détruit par le terrible tremblement de terre de 1755.

Elle a été pendant des décennies la porte de Lisbonne avec son commerce maritime.

 

 

♦ Promenade pietonne le long du Tage  

 

 Vous pouvez vous diriger entre la place et la station de Cais do Sodré, les berges du Tage ont été emménagées en promenade piétonne.

Un endroit agréable notamment pour se reposer, contempler la mer de Paille (nom donné par les Lisboètes à cause du soleil qui fait scintiller de jaune le fleuve) et terminer la journée en admirant le coucher de soleil.

Nous nous sommes promenés le long de la rivière, après avoir vu la praça da Comércio.

Vous pouvez y trouver des étranges statues de pierres en équilibre, construites par deux artistes dont le travail de l’un est complété par l’autre. Miró les superpose tandis que Pédro les peints avec du vernis à ongles.

 

 

×QUARTIER ALFAMA×

 

♦ Écouter du Fado  

 

Le fado est une musique typique et fait partie de la culture des Lisboètes.

Il fut le chant national du Portugal à l’époque du dictateur Salazar.

Cet art de rue autour duquel les hommes et les femmes du quartier viennent pour chanter des chants populaires au thème mélancolique.

C’est ici, dans le quartier de l’Alfama que l’on vient écouter du vrai Fado.

Le soir se dégage de l’Alfama une atmosphère particulière à voir et écouter.

 

♦ Découverte du quartier à bord du tram n°28  

Partez à la découverte d’un des plus vieux quartiers de Lisbonne, en prenant place à bord du fameux et mythique tram n°28 (ligne 28E) de couleur jaune, qui vous emmène jusqu’au

Le fado est une musique typique et fait partie de la culture des lisboètes.

Il fut le chant national du Portugal à l’époque du dictateur Salazar.

Cet art de rue autour duquel les hommes et les femmes du quartier viennent pour chanter des chants populaires au thème mélancolique.

C’est ici, dans le quartier de l’Alfama que l’on vient écouter du vrai Fado.

Le soir se dégage de l’Alfama une atmosphère particulière à voir et écouter.

 

♦  Découverte du quartier à bord du tram n°28  

Partez à la découverte d’un des plus vieux quartier de Lisbonne, en prenant place à bord du fameux et mythique tram n°28 (ligne 28E) de couleur jaune, qui vous emmène jusqu’au cœur de l’Alfama pour 2€90.

Nous ne sommes pas montés à bord du tram vu le monde qui y faisait la queue…

Toutefois, si vous avez plus de chance que nous, faites le, mais attention aux pickpockets.

Petit conseil : Il faut s’y rendre tôt pour éviter une trop longue queue et avoir une place assise.

Si vous souhaitez y monter il faudra se rendre à l’arrêt Martim Moniz (Quartier Baixa) où commence le circuit (trajet de 40 min jusqu’à Campo Ourique (Prazeres)).

 de l’Alfama pour 2€90.

Nous ne sommes pas monté à bord du tram vu le monde qui y faisait la queue…

Toutefois si vous avez plus de chance que nous, faites le mais attention aux pickpockets.

Petit conseil : il faut s’y rendre tôt pour éviter une trop longue queue et avoir une place assise.

Si vous souhaitez y monter, il faudra se rendre à l’arrêt Martim Moniz (Quartier Baixa) où commence le circuit (Trajet de 40 min jusqu’à Campo Ourique (Prazeres)).

 

♦ Miradouro de Santa Luzia  

 

Après la visite du château nous avons accédé à pieds au miradouro (belvédère) de Santa Luzia.

C’est un lieu cher à tous les amoureux de la capitale, se situant à côté de l’église Santa Luzia.

Des azulejos ornent la façade sud de l’église qui représente la Praça do Comércio avant le tremblement de terre de 1755.

Il y a aussi un jardin ainsi que des majestueux bougainvilliers.

Depuis la terrasse s’appuyant sur d’anciennes murailles arabe, on a là aussi un très beau point de vue sur le Tage ainsi que sur les toits de l’Alfama.

J’ai vraiment beaucoup aimé cet endroit, un des plus beaux belvédères de Lisbonne.

 

 

♦ Cathédrale de Sé  

 

Nous sommes passés devant la cathédrale de Sé après avoir visité le Château Saint-Georges et des belvédères sur le chemin.

C’est la plus ancienne cathédrale de Lisbonne.

Construite sur une ancienne mosquée pour marquer le triomphe de la reconquête de la ville.

Elle aussi a connu d’importants dégâts lors du tremblement de terre en 1755 qui l’a en partie détruite.

Aujourd’hui, la Cathédrale mélange plusieurs styles à cause de nombreuses modifications.

 

 

×QUARTIER BAIRRO DO CASTELO SÃO JORGE×

 

♦ Castelo São Jorge  

 

Direction l’incontournable Castelo São Jorge (classé depuis 1910 au patrimoine national), en remontant le largo Chão de Feira qui domine le vieux quartier de l’Alfama.

Nous l’avons visité et avons payé 8€50 l’entrée, chacun. La visite dure entre 1 et 2 heures.

Clairement, ce château fait parti des incontournables de Lisbonne, avec son Miradouro. 

À l’heure d’aujourd’hui, il fait parti d’un des lieux les plus visités des touristes dans la capitale portugaise.

Il est construit sur les vestiges de la première forteresse connue, mais surtout sur la plus haute colline de la ville.

Le tremblement de terre de 1755 a fait des dégâts ici aussi en détruisant une grande partie du Château Saint-Georges (en français). Des travaux de reconstructions ont été entrepris dans les années 1940 et à la fin des années 1990. Ils eurent le mérite de le réhabiliter et de lui redonner son aspect médiéval.

 

+

Miradouro do Castelo de São Jorge  

 

Un des meilleurs point de vue de la ville. Il faut avoir acheté le billet du château São Jorge pour y avoir accès.

Ça vaut vraiment le coup, je trouve. Il se distingue vraiment des autres miradouros de Lisbonne.

On a des vues imprenables et éblouissantes sur la ville et le Tage qu’il permet d’admirer.

Un de mes coups de ♥ de Lisbonne !

 

 

×QUARTIER DU CARMO & CHIADO×

♦ L’elevador de Santa Justa 

 

Il fut construit pour faciliter l’accès à l’église du Carmo depuis la ville basse en 1900. Autrefois fonctionnelle grâce à la vapeur l’ascenseur Santa Justa à été électrifié en 1907.

Vous pouvez prendre l’ascenseur pour le prix de 5€15 aller/retour.

Sinon, faites comme nous et accéder au belvédère situé au 1er étage gratuitement en passant pas le largo do Carmo, juste à côté du Museu Arqueóligico do Carmo et en empruntant la passerelle qui passe au-dessus de la rua do Carmo.

Par contre pour accéder au miradouro, au 2e étage, il faut payer 1€50 par personne et emprunter l’étroit escalier en colimaçon.

De tout en haut on a une vue époustouflante pour y voir le soleil se coucher.

 

 

♦  Igreja São Roque  

 

Nous avons pénétré dans l”église Saint-Roch datant du XVIe siècle dont la façade à été reconstruite depuis la catastrophe de 1755. C’est une importante église de style baroque qui est une des plus belles de Lisbonne. Il faut passer la porte et voir son immense plafond en bois peint, et la chapelle São João Baptista, qui fut construite à Rome puis transportée par bateau pour être remontée ici.

 

 

♦ Largo do Carmo  

 

Le Largo do Carmo est la place qui se situe juste devant l’entrée du couvent des Carmes, nous nous sommes assis sur un banc avant d’y rentrer.

L’amoureux et moi, avons savouré l’atmosphère paisible qui se dégage de la place. C’est un lieu charmant.

Lorsque nous y étions, les Jacarandas (arbres originaires d’Amérique du Sud) étaient fleuris d’un magnifique bleu violet. Au milieu de la place, se trouve une élégante fontaine.

 

 

♦ Convento Museu do Carmo (Museu arquéologico)  

 

Le couvent des Carmes (en français) coûte 4 € le billet et vaut le détour.

C’est une église du XIVe siècle, l’une des plus grandes de Lisbonne avec sa nef à ciel ouvert.

Elle est restée dans l’état après que le tremblement de terre de 1755 soit passé.

Tout au fond à l’intérieur du couvent, vous trouverez le musée archéologique.

 

 

 

×QUARTIER DU BAIRRO ALTO & CAIS DO SODRE×

 

♦ Miradouro São Pedro de Alcãntara  

 

J’adore aller voir les miradouros de la ville et en prendre à chaque fois pleins les yeux sur la vue qu’ils nous donnent à n’importe quelle heure de la journée ou soirée.

Celui-ci, le miradouro São Pedro de Alcãntara à un jardin aménagé avec un bel espace ombragé pour se reposer ou faire une pause tout en observant la ville à vos pieds. Vous aurez là aussi une jolie vue sur le château, les toits de Lisbonne, le Tage ainsi que sur la Cathédrale Sé.

 

 

Funiculaire da Bica  

 

Autre funiculaire bien connu de Lisbonne, le funiculaire da Bica date de 1982, il est le plus récent de la ville.

Attention, il est bien caché, il faut regarder sur la façade des bâtiments où est écrit “ascensor da Bica”. Nous avons eu un peu de mal à le trouver.

Il relie le quartier du Cais Do Sodré à celui du Bairro Alto.

3,70 € l’aller/retour. Ce qui n’est pas donné à mon sens, c’est pour cela que nous l’avons pas pris.

 

Funiculaire da Glória  

 

Celui

Celui-ci relie la Praça dos Restauradores au quartier du Bairro Alto. C’est le funiculaire le plus fréquenté.

Nous ne sommes pas montés dans celui-ci non plus, mais nous avons monté à pieds la pente juste à côté du funiculaire da Glória. Il y a un petit passage pour les piétons pour nous rendre dans le Bairro Alto.

Nous avons pu voir pleins de tags le long de la montée.

 

 

 

Miradouro do Jardim do Torel  

 

Charmant jardin et belvédère situé non loin de notre logement.

Le miradouro do Jardim do Torel est un peu caché, très peu connu et fréquenté des touristes.

Il est vraiment très calme comparé aux autres, mais offre lui aussi un très joli panorama.

Nous y avons été juste après avoir bruncher (vous trouverez l’endroit dans un autre article, destiné à mes bonnes adresses de Lisbonne.), le restaurant est non loin d’ici.

Parfait pour digérer un petit peu le repas copieux avalé, et admirer par la même occasion la vue depuis un des bancs disponible, sous les arbres, au calme.

L’endroit est idéal pour quitter la foule et retrouver juste quelques locaux qui font une petite pause.

 

 

♦ Rua Nova do Carvalho  

 

Je pense que vous allez bien connaître cet endroit instagrammable. La rue rose à ne pas louper quand on vient à Lisbonne.

La Rua Nova do Carvalho appelée aussi sous le nom de Pink Street, est bien connue des touristes et jeunes lisboètes.  Le jour, la rue est calme, mais la nuit, elle devient la plus animée du quartier.

Le quartier de Cais do Sodré est un des hauts lieux de la vie nocturne de Lisbonne. Elle concurrence avec le quartier Bairro Alto.

 

 

 

×QUARTIER GRAÇA×

♦ Miradouro da Graça  

 

Un autre belvédère que l’on a vraiment apprécié, un des plus connus. Quand nous y sommes arrivés un monsieur y était installé et chantait.

L’atmosphère était vraiment sympa.

Nous nous sommes laissé bercé par les notes de musique tout en admirant la vue encore une fois merveilleuse sur l’une des plus belles villes d’Europe qu’est Lisbonne.

 

À proximité, se trouve l’Igreja da Graça (l’église de Graça), l’accès est libre. Elle borde la jolie place verdoyante (largo da Graça) et se termine par le miradouro.

 

 

♦ Miradouro da Nossa Senhora do Monte  

 

Nous atterrissons après une belle montée et être un peu essoufflé, au miradouro da Nossa Senhora do Monte, qui est le plus haut belvédère et à un des plus beaux points de vue de la ville.

Il offre un grandiose et élargi panorama. 

Un endroit idéal pour prendre des photos.

 

 

×BELÉM×

 

Torre de Belém  

La tour de Belém est construite entre 1514 et 1519 sur les rives du Tage. Cette année 2019 marque les 500 ans de la fin de la construction de la tour.

Elle est depuis 1983, inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco. 

Son but était de servir de porte d’entrée à la ville de Lisbonne, mais aussi de protéger l’embouchure du Tage et le monastère des Hiéronymites.

C’est un monument emblématique du patrimoine portugais.

( Point info : vous pouvez observer la tour depuis le bord du Tage, mais avant elle se situait au beau milieu du Fleuve. En fait, depuis le terrible séisme de 1755, le lit du fleuve à bougé. )

L’amoureux et moi, n’avons pas visité l’intérieur (tour de garde).  Il y avait une longue file d’attente, nous n’avons pas eu le courage d’attendre sous cette chaleur écrasante. À mon sens, l’admirer de l’extérieur et amplement suffisant.

 

 

♦ Padrão dos Descobrimentos 

 

Le monument des découvertes est une œuvre architecturale en mémoire des navigateurs portugais.

Il représente deux files descendantes de chaque côté du monument où se situe des héros aux noms célèbres s’avançant en file indienne vers le fleuve, se tenant derrière Henri le navigateur à la proue.

 

 

 

♦ Mosteiro dos Jerónimos  

 

Direction maintenant le monastère des Hiéronymites, classé en même temps que la Tour de Belém au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Il a été miraculeusement épargné par le tremblement de terre de 1755.

Vous pouvez visiter la très jolie église gratuitement, mais le cloître et le premier étage de l’Église sont payant (10 €).

Nous avons visité ce lieu grandiose. C’est un indispensable et un cœur de ♥ de Belém. 

 

 

 

×LX FACTORY×

 

Finir la journée au LX Factory, sur le chemin du retour avant de rentrer dans un des quartiers devenu à la mode.

La Lx Factory est devenue le temple du street art et un lieu culturel et créatif (festivals, concerts, brocantes..) dans un ancien site industriel autrefois dédié au textile. Le site est devenu un lieu phare de la capitale.

Vous y trouverez des magasins, bars, restaurants, librairie, boîte de nuit, galeries d’art… Tout cela dans un style décontracté.

LX est l’abréviation branchée pour dire Lisbonne.

 

 

 

Les autres quartiers ou visites à faire

 

– une journée à Sintra (se trouve à seulement 25 kilomètres de Lisbonne.) qui est relié par une ligne ferroviaire régulière. Allez y visiter le Palais National de Sintra et de Pena, le centre historique et le Château des Maures.

– Si vous souhaitez vous baigner, direction Cascais et/ou Estoril où vous pouvez aussi visiter et vous promener.

– Le soir se balader dans le quartier des Docks. Anciens entrepôts de commerces maritimes pour découvrir la jeunesse branchée où se mêlent les restaurants avec terrasses, bars, cafés et boites de nuits pour tous les goûts.

Le Parc des Nations, qui a accueilli l’exposition universelle en 1988. C’est devenu un espace de promenade et balade des familles le week-end et de divertissements avec ses attractions et lieux de spectacle. Vous pouvez aller visiter l’océanorium, voir le Pont et la tour Vasco Da Gama ainsi que monter à bord des téléphériques qui longe les quais du Parc des Nations pour profiter de la vue aérienne.

– Traverser le Pont du 25-Avril et visiter la statue du Christ Roi.

– Faire une croisière sur le Tage en amoureux, entre amis ou en famille.

 

 

En bref

 

Je n’ai que des bons souvenirs sur Lisbonne. Malheureusement, nous n’avons pas pu tout faire. Je ne peux que vous conseiller de bien organiser votre voyage. Préparez vos visites par quartiers pour éviter de perdre du temps. Fixez-vous un budget pour les visites et triez-les en fonction de vos envies et préférences.

Je ne peux que vous souhaiter à mon tour de vous conseiller de vous y rendre les yeux fermés et de passer un voyage inoubliable dans la capitale portugaise. 

 

Et vous, avez-vous visité Lisbonne ?

Qu’en avez vous pensé ?

Quels sont les souvenirs que vous voulez partager ?

Souhaitez-vous, vous y rendre ou y repartir ?

 

Une vidéo et des photos supplémentaires…

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :