Accueil Mes voyagesEurope Santorin : 4 jours sur l’île romantique

Santorin : 4 jours sur l’île romantique

Par Bouquet de pivoines

Présentation

 

Santorin est l’endroit tendance et la destination phare de 2018.  Située sur la mer Égée, c’est une île romantique et l’une des plus populaires, touristiques et cosmopolites de la Grèce.

C’est le lieu idéal pour un week-end prolongé.

Je rêvais de venir ici, ce qui est chose faite, nous en sommes revenus plus que ravis.

Elle fut la première île grecque de notre road trip avant d’aller sur Paros et Athènes.

Santorin est surtout connue pour être une île romantique aux maisons blanches et églises aux dômes bleus, celle des lunes de miel et un des plus beaux couchers de soleil au monde. (je ne peux le confirmer, n’ayant pas vu tous les couchers de soleil du monde, mais c’est en tout cas pour ma part un des plus beaux que je n’ai pu voir dans ma vie.)

Elle se trouve dans la partie la plus au sud des Cyclades.

Les deux principales villes sont Fira et Oïa. Toutes les deux sont sur des falaises surplombant une caldeira. Fira est la capitale tandis qu’Oïa est l’un des plus beaux villages de l’île et est connu pour son spectaculaire coucher de soleil.

La population locale vit du tourisme et de l’agriculture. Le tourisme marche quasiment toute l’année, d’où les prix élevés des hébergements. Parfois, il faut réserver plusieurs mois à l’avance.

Nous sommes restés 4 jours sur l’île, mais je ne peux que vous conseiller d’y rester 2 jours voir 3 maximum, car on y fait vite le tour de l’île.

Malgré le côté carte postale, très beau de Santorin. Nous voyons bien que la crise est passée par là. Il y a beaucoup de maisons à peine construites et abandonnées..

D’ailleurs, vous verrez certainement beaucoup de couples (mariés) se faire photographier.

 

Informations

 

C’est une île volcanique.

Autrefois, l’île était ronde, mais suite à un énorme tremblement de terre et une terrible éruption volcanique, le cœur de l’île fut englouti et donna la forme qu’elle à aujourd’hui.

La plus connue et visitée des îles des Cyclades est si petite, 76 km ² qu’on peut faire le tour en quelques heures.

En Grèce, le peuple est à 98% orthodoxe.

C’est aussi un pays très sur il n’y a aucun problèmes de sécurité.

Pas besoin d’adaptateur, les prises sont compatibles avec les appareils français.

 

Conseils

 

Pour vous déplacer, choisissez le bus (un billet aller coûte 2 €) le taxi reste toutefois toujours plus cher. Ou louer comme nous une voiture (vous trouverez également scooter, quad.) directement depuis votre hôtel, généralement moins cher que depuis les agences de location sur place ou internet. La dernière solution est la meilleure, vous avez plus de liberté par rapport au bus.. .

Pour toute visite de lieux religieux, nous vous recommandons de vous habiller convenablement.

Beaucoup d’endroits ne prennent pas la carte bancaire, assurez vous d’avoir toujours de la monnaie sur vous…

Équipez-vous de bonnes chaussures.

 

Quand et comment y partir ?

 

Le meilleur moment pour partir en Grèce est à mon avis mai et septembre, même si ça reste des périodes où il y a beaucoup de touristes ça reste toujours moins important qu’en juillet et août.

On est venus en juin, il y faisait déjà bien chaud avec déjà pas mal de touristes.

 

Nous sommes partis depuis Paris pour atterrir à Athènes. Nous avons logé sur place le jour même pour partir le lendemain matin prendre le ferry en direction de Santorin.

Vous n’aurez pas de mal à venir, plusieurs compagnies proposent des billets pour la Grèce.

Nous avons tout fait de nous-même mais si vous n’êtes pas patient ou n’avez tout simplement le temps de vous occuper du programme de votre voyage, vous pouvez très bien choisir de passer par des organismes de voyages comme:

– HELIADES ,

– GRÈCE SUR MESURE ,

– MARMARA ,

– VOYAGEURS DU MONDE ….

 

Vous pouvez compter environ 5 heures 30 de ferry (Blue Star Ferries) depuis Athènes.

Il est possible d’atterrir directement sur l’île en avion. Ce qui est plus rapide et plus cher.

Vous pouvez tout à fait aussi arriver depuis d’autres îles grecques grâce au nombre incalculable de liaisons maritimes.

Réservez vos billets en ligne avant votre départ.

Après être arrivé au port d’Athinios (port de Santorin) pour rejoindre votre hôtel, préférez le bus ou tout simplement comme nous prévoyez directement avec votre hôtel pour qu’un employé viennent vous récupérer. Nous avons payé environ 40 € pour deux pour l’aller et le retour du port à l’hôtel.

 

Climat

 

Il y fait toujours beau, avec du vent.

Santorin à un climat typiquement méditerranéen. Il ne pleut pas souvent.

 

Budget

 

Cela reste relativement bon marché, mais tout dépend de la période et de l’endroit. Santorin, Mykonos restent chers…

Au niveau de l’alimentation, cela reste variable. L’essence reste chère. Les restaurants populaires restent abordable.

 

Logement

 

Les hôtels avec vue sur la caldeira (à Fira et Imerovigli) restent très cher à mon sens, mais si vous avez les moyens n’hésitez pas. Sinon vous pouvez loger à Karterados, Perissa ou Kamari.

Je ne peux que vous conseiller de rentrer plus dans les terres. Nous avons logé à Karterados à la villa Manos que nous avons réservé sur Booking.

N’oubliez pas que vous pouvez profiter d’un code promo sur Booking et AIRBNB sur votre première réservation dans la rubrique BONS PLANS du blog.

Attention, pendant la haute saison, les prix peuvent s’envoler et passer du simple au double.

 

 

Que voir ? Que faire ?

 

Nous ne l’avons pas fait, mais vous pouvez :

 » Visiter un vignoble et y faire une dégustation.

 »  Faire une randonnée au volcan Nea Kameni et une baignade dans les sources d’eau chaude de l’île Palea Kameni ( l’excursion se fait de l’ancien port à Fira et dure 3 heures).

 

FIRA

Fira, la capitale de Santorin est tout aussi belle qu’Oïa. Elle n’a absolument rien à lui envier.

Lieu principal de la vie nocturne de Santorin.

On peut y découvrir une vue tout aussi étonnante et extraordinaire sur le volcan Néa Kaméni.

Vous avez la possibilité de faire une randonnée de Fira à Oïa, située sur la pointe nord de l’île.

Vous pouvez vous perdre dans les ruelles du village, tout en visitant :

» Le Musée Archéologique (Entrée à 3€ et gratuit pour les étudiants de l’U. E) Ouvert de 9:00 à 16:00 tous les jours sauf le lundi et jours fériés ;

» Le Musée Préhistorique (Entrée à 6€ et gratuit pour les étudiants de l’U. E) Ouvert de 8:00 à 15:00 tous les jours sauf le mardi et jours fériés ;

» Le quartier Catholique. 

 

» Partir faire une balade au niveau du quartier FIROSTEFANI, qui est le toit de Fira. C’est le plus haut point de vue du coin sur la Caldeira.

» Voir le coucher de soleil.

» Prendre le téléphérique (6 € l’aller simple) ou descendre à pieds les 588 marches, pour aller à l’ancien port de l’île romantique et éviter de descendre à dos d’ânes…

Nous pouvons voir depuis Fira, de loin, Oïa.

Fira est l’un des villages où nous sommes retournés le plus sur l’île.

 

OÏA

Oïa, qu’on prononce (“i-a”) est l’endroit le plus connu, beau, photogénique de l’île, mais n’échappe pas au tourisme de masse. Nous l’avons trouvé splendide et comme sur les cartes postales.

Le premier mot qui vient est “Waouh, c’est magnifique”.

Le bourg s’est fait une spécialité des mariages et lunes de miel attirant à tour de bras des jeunes couples asiatiques, américains et anglais, certains avec leurs photographes attitrés.

Tout le long de la grande rue principale, on y trouve des boutiques de luxes, joailliers, restaurants et hôtels hors de prix avec jacuzzi privé par chambre (ça donne réellement envie).

Néanmoins, il reste le charme du village aux maisons blanches avec sa splendide et saisissante vue sur la baie et son volcan sur lequel on ne peut succomber.

Je ne peux que vous conseiller de vous perdre dans le village et de descendre les labyrinthes d’escaliers et de ruelles.

Mais surtout essayez de trouver le meilleur endroit et d’attendre patiemment au moins 1 heure 30 pour admirer un des plus beaux couchers de soleil du monde, car les meilleures places sont chères et beaucoup feront la même chose que vous. À la fin du spectacle que le ciel nous offre, un bouchon se forme dans les ruelles étroites où les touristes se retrouvent pour aller au restaurant ou bien tout simplement quitter Oïa pour un autre village.

Le soir, c’est tout aussi convivial, on y trouve toujours un endroit où manger.

 

PERISSA BEACH

Nous avons voulu rejoindre Perissa beach qui est une plage au sable noir qui s’étend sur plus de 3 km. La plage était calme, très peu de personnes, des activités nautiques y sont proposées. L’eau était beaucoup trop froide pour s’y baigner. Nous sommes justes passés.

 

FIROSTEFANI

Nous nous y sommes arrêtés juste avant d’aller à Oïa.

Firostefani à une vue aussi à couper le souffle, nous avons vu un couple de marié Asiatique se faire prendre en photo, mais ce n’était pas une mince affaire avec le vent qu’il souffle.

 

NOTRE AVIS

 

Sans grand suspens, on vous conseille vraiment de vous rendre à Santorin. 

C’est une île à faire au moins une fois dans sa vie, surtout avec la personne que vous aimez, ça rend le voyage encore plus magique. Nous avons adoré malgré le tourisme de masse que l’on peut déjà ressentir en juin même si comparé à juillet ou août, ça doit être rien du tout. C’est vraiment très beau, je comprends pourquoi les jeunes mariés viennent y passer leur lune de miel. La vue avec le coucher de soleil, rien de plus splendide.

 

Je n’espère n’avoir rien oublié.

Comme les photos parlent plus que les mots, je vous laisse avec mes images capturées lors de notre escapade à Santorin.

Retrouvez mon deuxième article, Santorin : Où manger ?

 

 

 

 

4 Commentaires

Vous pouvez aussi aimer

4 Commentaires

amandine 13 février 2019 - 10:20

Nous envisageons de partir en Grèce à l’automne 2020, et San Torin est une destination qui me fait vraiment de l’oeil. Je gade donc ton article sous le coude pour le jour où je préparerai notre voyage ! Merci pour ces infos 😉

Reply
Chris 24 avril 2019 - 15:28

Santorin à l’automne c’est jouable et agréable car il y a moins de monde mais :
– attention aux conditions météo qui peuvent clouer les ferries aux port et décaler d’un jour l’arrivée/le départ
– toutes les activités ne sont plus possibles (parce que les pros locaux prennent leurs congés ou que la météo ne le permet plus)
Idéalement, il faut viser septembre ou octobre. Après, c’est pile ou face.

Reply
bouquet de pivoines 24 avril 2019 - 15:42

C’est exact tu as tout à fait raison 😉

Reply
Mae 19 mars 2019 - 11:10

Wow, avec le temps gris qu’il fait à Nantes, tes photos donnent envie ! Depuis un petit moment, la Grèce me fait de l’oeil et ton article ne fait que me conforter dans mon idée. Bonne continuation 🙂

Reply

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :